Mon quotidien de chef de projet salesforce

Posted On

Mohamed Mzoughi

“Donc ton travail consiste à gérer des projets c’est ça ?” On me pose souvent cette question et je saisis aujourd’hui l’opportunité de dresser un portrait un peu plus précis du métier de chef de projet Salesforce.

Comme tout chef de projet, j’ai bien évidemment des responsabilités de gestion de projets classiques : gestion des risques, du budget, management des équipes et des délais. Je gère ainsi une équipe de 3 personnes dans le cadre de projets de taille variable (entre 50 à 150 jours).

Mais ce n’est pas le seul aspect de mon métier!

Être chef de projet Salesforce, c’est bien plus! Prenons mon profil pour vous expliquer ce métier.

Suite à mes études scientifiques, j’ai obtenu le diplôme d’ingénieur à l’école centrale de Nantes. A priori, mes études m’orientaient vers différents métiers possibles, mais suite à un stage en Business Intelligence aux Etats-Unis, j’ai eu l’occasion de découvrir l’informatique “poussée”. Par la suite, j’ai effectué un second stage, cette fois dans un cabinet de conseil en système d’information. Ce stage fut véritablement structurant pour mon futur. J’y ai fait la découverte de Salesforce et ai trouvé cet outil très complet.

4C, du “dev” à la chefferie de projet

J’ai ainsi débuté ma carrière professionnelle chez 4C, en tant que développeur Salesforce. Le développeur Salesforce est en charge de traduire un besoin spécifique en code Apex (le langage Salesforce, proche de Java), Visual Force ou Lightning pour créer un outil Salesforce sur-mesure. Mon premier projet consistait par exemple à développer une interface de données sur la plateforme Salesforce Service Cloud.

Rapidement, j’ai commencé à intervenir comme consultant technico-fonctionnel sur certains projets. En plus de développer et d’administrer la plateforme Salesforce, j’étais au contact direct du client pour recueillir ses besoins, les traduire et le conseiller afin d’assurer le déploiement de la solution, tout en garantissant la satisfaction du client.

Suite à cette étape de “dev”, je me suis ensuite orienté vers des missions d’architecture. L’architecte Salesforce valide le design, c’est-à-dire la cohérence globale d’une instance Salesforce. Il possède donc des compétences technico-fonctionnelles avancées.

Enfin, j’ai souhaité évoluer vers la chefferie de projet et le management. En tant que chef de projet, je suis le garant du “bon état” du projet de A à Z. Cela comprend l’aspect budgétaire, les délais de mise en place, mais également la facturation.

En termes de management, je gère de manière hebdomadaire le plan de charge des personnes de mon équipe et j’interviens fréquemment dans les phases d’avant-vente. J’aide ainsi les commerciaux à chiffrer des projets et à définir les besoins humains sur certaines propositions commerciales.

A l’image de mon parcours scolaire, mes missions de chef de projet Salesforce, sont elles aussi très variées. Tous les chefs de projets ne commencent pas comme développeurs Salesforce, mais cela me permet aujourd’hui, d’être multi-casquettes: à la fois développeur, consultant, architecte, chef de projet et manager. Arriver à concilier tous ces enjeux tout en prenant du plaisir, c’est le challenge de ce job hyper polyvalent et tellement passionnant!

Voici une petite infographie qui selon moi, représente bien les compétences clés d’un bon chef de projet Salesforce.

Infographie du chef de projet Salesforce

Infographie

Si vous vous reconnaissez dans cette description et que vous avez envie de rejoindre une entreprise en pleine croissance, n’hésitez pas à postuler sur notre site carrière, nous recherchons des chefs de projets Salesforce expérimentés!

Mohamed

Mohamed Mzoughi, chef de projet Salesforce chez 4C

Ready to become a customer company?